En direct de la circonscription

ven.

22

mai

2015

Accès aux berges de l’Erdre : un droit désormais inscrit clairement dans la Loi

Hier, lors de l'examen du projet de loi sur la transition énergétique, l’Assemblée nationale a adopté l’amendement dit de la « servitude de marchepied ».

Cette modification législative offre enfin une base juridique claire et stable à toutes les associations du cadre de vie et aux citoyens qui, depuis des années, militent pour que les berges de la « plus belle rivière de France » soient accessibles à tous.

Ce vote des députés devrait être l'épilogue d'un combat associatif et citoyen mené depuis plusieurs décennies.

Lire la suite

mar.

28

avril

2015

Une équipe de délégué-e-s partiellement renouvelée accompagne FDR sur le terrain

Pour faire vivre, au-delà de l’équipe réduite des collaborateurs, un esprit collectif, pour nourrir sa réflexion des réalités du terrain et être en contact permanent avec la circonscription, François de Rugy a choisi depuis 2010 de se faire accompagner par une dizaine de délégué-e-s bénévoles.

Cinq ans après sa mise en place, c’est une équipe partiellement renouvelée qui accompagne désormais François de Rugy. "Toujours avec le même sens du service aux habitants de la circonscription, et surtout en conservant ce qui est extrêmement précieux - et malheureusement trop rare - dans l’action  publique : la convivialité", précise FDR. 

Lire la suite

lun.

20

avril

2015

"Robert Chiron nous manquera"

"Je m'associe à l’émotion des élus écologistes de Nantes Métropole pour rendre hommage à Robert Chiron, décédé samedi dernier.

Il s'est bien battu pendant tant d'années contre le cancer. Il avait gardé son enthousiasme communicatif pour une écologie concrète, positive et généreuse.

Je garde en mémoire la visite de sa maison il y a plus de 20 ans où il avait installé des panneaux solaires et où il avait obtenu d'EDF que son compteur tourne dans les deux sens ! Il faisait ainsi la démonstration la plus simple et la plus convaincante de ce qu'était une maison à énergie positive (à l'époque on n'en parlait pas encore en ces termes).

Il nous manquera. On se souviendra de lui longtemps."

François de Rugy

Lire la suite 0 commentaires

Les délégués du député

Les tweets de l'équipe parlementaire


Le mandat de député est un mandat individuel : comment faire vivre, au-delà de l’équipe réduite des collaborateurs, un esprit collectif, pour nourrir la réflexion du parlementaire ? A cette question, FDR apporte une réponse innovante, en associant à son travail parlementaire des citoyen-ne-s volontaires : ce sont les délégué-e-s du député.

 

Quel est leur rôle ?

Elles et ils peuvent assister à des manifestations, réunions, rencontres avec les habitants ou les associations. 

Elles et ils contribuent ainsi à l’information du député, et au lien qu’il entretient avec les habitant-e-s de la circonscription.

Elles et ils se réunissent au minimum une fois par mois avec le député, et nourrissent sa réflexion et les propositions qu’il porte au Parlement et dans le débat politique. Elles et ils bénéficient à ce titre d’un accès permanent aux informations politiques et documents parlementaires publics ou réalisés par l’équipe parlementaire du député.

 

Ce qu’elles et ils ne sont pas…

Elles et ils ne sont pas des porte-parole du député, mais des citoyen-ne-s qui demeurent libres et autonomes dans leurs engagements.

 

La réserve parlementaire

La réserve parlementaire est un ensemble de subventions d’État votées et modifiées en lois de finances initiales ou rectificatives. Par la réserve, les parlementaires soutiennent des investissements de proximité décidés par des collectivités locales et des activités menées par des associations. 

 

FDR a choisi de faire bénéficier exclusivement les associations : 'L’engagement associatif est une des plus belles réponses au développement de l’individualisme et au repli sur soi provoqués par la crise.

Lorsque je me rends aux nombreux événements organisés par les associations de la circonscription, que je reçois les responsables associatifs à l’occasion de projets de lois les concernant, que je discute avec les bénévoles qui consacrent leur temps et leur énergie à une passion, et aux autres, je suis frappé par les trésors d’inventivité, de solidarité et d’innovation qui se manifestent dans le monde associatif.

Mais aujourd’hui, le principal frein au développement des activités associatives est d’ordre financier : subventions publiques comptées, raréfaction des apports des entreprises… 

La recherche de financement prend de plus en plus de temps. 

Consacrer la réserve parlementaire à faciliter les choses c’est contribuer à la réalisation des projets, mais c’est aussi dégager du temps pour les responsables. Un temps qui sera consacré à leur mission première : développer des activités, et atteindre les buts qui ont amené des femmes et des hommes à « s’associer » pour agir."

Pour accéder à l'article sur la réserve parlementaire 2015 de FDR, cliquez sur l'image

Retrouvez tous les tweets des collaborateurs et des délégués de votre députés. N'hésitez pas à réagir !