mer.

23

juin

2010

Bisphénol dans les biberons : vers l'interdiction

L’interdiction du Bisphénol A répond à des impératifs de protection sanitaire évidents. La toxicité de ce composé chimique doit être prise en compte en vertu du principe de précaution. A l’image de la législation canadienne, ce texte permet d’interdire la fabrication et commercialisation de biberons contenant du BPA afin de réduire les risques que son utilisation entraîne sur la santé des nourrissons : troubles du comportement, obésité et développement de cancers. Cette proposition de loi est un premier pas encourageant dans l’optique d’une interdiction totale du BPA dans la fabrication des contenants alimentaires.

Écrire commentaire

Commentaires : 0