En catimini, le gouvernement transfère la dette sociale aux générations futures...

Le gouvernement prétend vouloir réduire la dette publique. Encore faut-il s’en donner les moyens. Au lieu de revoir la politique fiscale dans un souci de justice et d’efficacité, le gouvernement fait reposer sur les générations futures le poids du remboursement de la dette. La réforme des retraites a vidé le fond de réserve censé garantir le financement des retraites à l’horizon 2020 et ne permettra pas de revenir à l’équilibre budgétaire.  L’allongement de l’amortissement de la dette sociale est une fausse solution qui contribue de surcroît à menacer notre modèle de protection sociale sur l’autel de l’injustice fiscale.