mar.

21

déc.

2010

Sécurité Intérieure ? Non, Spectacle et Inefficacité !

Ces projets de loi LOPPSI 1 et 2 traduisent avec force la dimension sécuritaire qui prévaut dans la politique gouvernementale depuis 2002. Les dispositions relatives au fichage systématique des individus ayant commis des petits délits contribuent à mélanger toutes les catégories de crimes dans une logique ultra-répressive. L’hypocrisie qui consiste à réduire les effectifs et les moyens alloués à la police et à la justice tout en prônant une politique musclée à l’égard de la délinquance ne mène nulle part. De plus, le recul des libertés devant la pression médiatique n’est pas tolérable. C’est parce que le risque de dérive vers le tout-répressif est non seulement dangereux mais surtout inefficace que ce texte doit être combattu avec la plus grande détermination.

Écrire commentaire

Commentaires : 0