jeu.

21

avril

2011

Solidarité

C'est un quartier très paisible, comme beaucoup en lisière du centre-ville de Nantes. Un endroit où je passe quotidiennement. Je sais que les habitants se saluent, les enfants partagent les mêmes jeux, les mêmes loisirs... L'école et le collège du quartier sont très appréciés. Le drame familial terrible qui vient de s'y produire sème la consternation, l'incompréhension et choque profondément. Je pense aux victimes, à la douleur des proches, des voisins, des collègues, aux enfants et adolescents confrontés à la disparition tragique et insensée de leurs camarades. Je pense également aux enquêteurs, bouleversés par ce drame. A chacune et à chacun, je veux seulement dire ma sympathie et la solidarité que je sais unanime de tous nos concitoyens.

Le temps de l'enquête permettra ensuite de dire quel enchainement a pu conduire à une telle folie meurtrière.

Écrire commentaire

Commentaires : 0