La justice, otage des arrières-pensées électoralistes du pouvoir

Le 21 juin 2011, François de Rugy s'est exprimé sur le projet de loi relatif à la participation des citoyens au fonctionnement de la justice pénale et jugement des mineurs (loi dite des jurés populaires). L'occasion de dénoncer l'impréparation qui caractérise les jurés populaires. Retrouvez son intervention ici

Écrire commentaire

Commentaires : 0