mar.

05

avril

2011

Quelle aide administrative attribuée aux directeurs d'école?

M. François de Rugy attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur l'aide administrative attribuée aux directeurs d'école. En 2006, suite à la signature d'un protocole d'accord entre le ministre de l'éducation nationale et le syndicat SE-Unsa, il avait été décidé unanimement d'accorder une aide administrative aux directeurs d'école afin d'aider ces derniers dans leurs missions de plus en plus complexes. Cette aide a effectivement permis de faciliter le fonctionnement des écoles, notamment en permettant l'embauche de personnels assistant les directeurs d'école et donc d'améliorer la qualité du service public. Aujourd'hui, les associations dénoncent la « rupture unilatérale d'un engagement ministériel issu d'un accord ». En effet, le renouvellement des contrats de ces personnels a été bloqué faute de crédits suffisants. L'aide administrative qu'apportent ces personnels est indispensable, et il est particulièrement grave de discréditer leur travail, d'autant que ces coupes budgétaires ont pour conséquence directe le renvoi de ces personnels (emplois aidés) dans une situation de chômage et donc de précarité. Si le Président de la République a annoncé le déblocage de 500 millions d'euros en faveur de l'emploi aidé, les associations d'enseignants, et notamment le syndicat des enseignants Unsa, attendent d'urgence l'aide financière promise dans le cadre du cofinancement prévu avec les conseils généraux. C'est pourquoi il lui demande quand seront versés ces nouveaux crédits annoncés qui concourent au bon fonctionnement des écoles françaises.

Écrire commentaire

Commentaires : 0