Pour un vrai référundum d'initiative citoyenne

Il y a un an, en décembre 2010 et deux ans après l’adoption de la réforme constitutionnelle de 2008, j’écrivais, défendais et déposais avec mes collègues écologistes de l’assemblée nationale, une proposition de loi organique pour mettre en œuvre l’article 11 de la Constitution réformé visant à mettre en place les modalités d’application du référendum d’initiative citoyenne. Balayé d’un revers de la main par l’UMP à l’époque, voilà que reviens devant notre assemblée un autre texte dont la complexité de mise en œuvre n’a d’égal que le refus par l’UMP de donner toute sa place à la parole citoyenne…

Voir la vidéo

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Eric Simon (mardi, 03 janvier 2012 15:27)

    Vous voulez censurer les ligériens sur leur appartenance à leur région !

    Vous êtes profondément anti-démocrate !

  • #2

    Samuel Fischer (vendredi, 06 janvier 2012 12:58)

    @ Eric Simon : Censurer ? mais c'est tout le contraire : l'amendement donne la parole aux habitants de chaque département, afin qu'ils disent à quelle région ils souhaitent appartenir.
    Mais obliger un département dont les habitants auraient majoritairement choisi une région à appartenir à une autre région, c'est cela qui serait anti-démocratique !!

  • #3

    Olivier (jeudi, 12 janvier 2012)

    La bretagne tant meurtrie par des annees de manoeuvres parisiennes a enfin l'espoir d'etre reunifiee. Bravo Monsieur. Les 5 millions de bretons plus ceux qui votent a l'etranger (et ils sont tres nombreux n'oublierons pas ce beau geste). Quant a ceux qui osent appeler cela de l'anti-democratie je leur rappelle que la Bretagne a ete divisee sans nous demander notre avis. Nous voterons massivement pour reparer les erreurs du passe et prepareer notre avenir dans une Europe des regions ou l'identite fait la force.