Des paroles aux actes : François de Rugy rend public son patrimoine

Écrire commentaire

Commentaires : 15
  • #1

    sergino (lundi, 08 avril 2013 18:35)

    Sans contrôle, votre déclaration n'est pas fiable. Le mensonge est toujours possible... d'autant plus que je viens de vous écouter, par hasard, sur bfmtv, et que vous manipulez la parole des autres d'une manière malhonnête. C'est consternant d'entendre un "homme" politique tenir de tels propos superficiels.

  • #2

    Richard (lundi, 08 avril 2013 19:18)

    Merci pour cette transparence.
    Une question néanmoins, "profession du conjoint : vice-présidente du conseil régional" ??? C'est une profession ça ?
    Merci

  • #3

    Debroisemarti (lundi, 08 avril 2013 20:51)

    Donc le cumul des mandats c'est toujours d'actualité?

  • #4

    Olivier (lundi, 08 avril 2013 22:17)

    Jérôme Cahuzac avait-il précisé son compte suisse sur sa déclaration ???? CQFD...

  • #5

    Jean-Pierre Duvergé (mardi, 09 avril 2013 09:31)

    Bonjour Mr De Rugy,
    J'ai un tuyau à vous demander.
    Combien gagnez-vous pour pouvoir rembourser plus de 5000€ de mensualités?
    J'aimerai bien le savoir à titre personnel.
    Cordialement.
    JP Duvergé

  • #6

    francoisderugy (mardi, 09 avril 2013 10:42)

    Quelques réponses aux interrogations :

    - Pour ce qui est du contrôle des déclarations, les députés écologistes déposent aujourd'hui une proposition de loi pour renforcer les pouvoirs et les moyens de la commission en charge de cela, avec notamment l'instauration de sanctions pour les déclarations fausses ou incomplètes.

    - Pour ce qui est de la profession affichée de ma compagne, la loi impose aux membres d'éxécutifs locaux de choisir entre un statut d'"élu salarié" - pour ceux qui ont cessé leur activité professionnelle pour exercer leur mandat et un statut d'élu percevant des indemnités. Dans le premier cas, les cotisations sociales sont prélevées sur les indemnités. C'est ce cas qui me concerne, et c'est la raison pour laquelle j'ai indiqué ces éléments dans ma déclaration en juin dernier.

    - Sur le cumul des mandats, je suis contre le cumul entre fonction exécutive locale (maire, adjt, pdt ou vice-pdt de collectivité) et mandat parlementaire. Je ne suis pas membre d'un exécutif local.

    - sur les remboursements d'emprunts (qui s'élèvent à 4000 et non à "plus de 5000 euros mensuels"), il s'agit d'emprunts contractés conjointement, et qui sont donc assumés par mes revenus et ceux de ma compagne. Pour ce qui est de mes revenus tirés de mes mandats - et étant entendu que je n'exerce pas de profession salariée paralèle - ceux ci sont publiés sur ce site. En toute transparence

  • #7

    Alceste Rigod (mardi, 09 avril 2013 11:57)

    Ouais, bof... La grosse démagogie politicarde se met en branle tout à coup ! "Vise un peu comme je ne suis pas aussi riche que la mère Bettencourt, mais pas aussi miséreux que le futur licencié de chez P.S.A Aulnay, faut pas déconner!" ! Entre ce que l'on affiche ostensiblement et ce que l'on a tout intérêt à continuer à cacher (...), où se situe réellement la frontière morale des politiciens, pourtant "délégués", mais si vite contaminés par le confortable carriérisme ? Quelque part dans les limbes entretenus de l'opacité "langue de bois" et "attrape-moi donc si tu peux!"? Toujours est-il que depuis les habituelles inepties d'un Cohn-Bendit auto-satisfait, il y a longtemps que je n'avais ouï autant de sottises que cette déclaration sentencieuse et vaine du sieur de Rugy au sujet des "vilains proscrits" Eva Joly et Jean-Luc Mélenchon, et de leur intention commune de dénoncer la tenace "pourriture ambiante" (et pour leurs contempteurs effarouchés, ce désir implicite de ne rien changer au mode de fonctionnement des oligarques qui gangrènent la République...) Ils ont bien raison Eva et Jean-Luc: "du balai !" pour les imposteurs et les corrompus s'arrogeant continuellement le droit de parler au nom du peuple ! Qu'ils soient donc révocables, comme au Venezuela, ces usurpateurs bouffis de morgue qui s'acoquinent avec les relais médiatiques complaisants (hormis Médiapart...) !

  • #8

    Gaël (mardi, 09 avril 2013 12:05)

    Cette déclaration de patrimoine me parait bien plus réaliste que d'autres révélées ces derniers temps.

  • #9

    Stephane (mercredi, 10 avril 2013 19:12)

    Monsieur le représentant du peuple français,
    en tant que citoyen et contribuable, la transparence me paraît necessaire mais ne doit pas concerner que les élus nationaux (voir proposition à la fin de ce commentaire).
    La publication de son patrimoine n'est pas une fin en soi, ce qui est interessant est de savoir comment le patrimoine a évolué entre le début du mandat et la fin du mandat de l'élu car il ne faudrait pas que cette opération "transparence sur le patrimoine" soit l'occasion de stigmatiser les élus qui sont devenus riches AVANT d'être élu (lorsqu'ils étaient chefs d'entreprise par ex).
    Je pense que la transparence doit en revanche passer par la publication des émoluments (tous avantages en nature compris) et la déclaration d'informations qui peuvent permettre de déterminer l'existence ou non de conflits d'interêt.
    J'attends avec intérêt donc cette loi sur le conflit d'interêt et je souhaite qu'elle ne soit pas une énieme occasion de stigmatiser les élus. Il est indispensable que l'exigence faite aux élus s'étendent à certains fonctionnaires y compris dans les collectivités territoriales, car quand il y a des affaires l'élu n'est pas le seul en cause.
    Aussi, pourquoi le directeur de cabinet, le directeur général des services et les directeurs généraux adjoint des communes, des groupement, des cg et cr ne devraient il pas publier les mêmes informations (traitement (y c avantages), ....) que le maire (pour les collectivités de 20 000 hab)?
    Telle est ma contribution.

  • #10

    poutier (mercredi, 10 avril 2013 21:24)

    Bonjour, dans le détail de vos revenus de parlementaire vous précisiez : "Il faut rappeler que - et c’est bien normal- les députés français n’ont pas le droit d’exercer une profession salariée. Seuls sont autorisés les revenus complémentaires tirés de l’exercice d’une profession libérale, ou de leur patrimoine mobilier ou immobilier, conditions qui ne me concernent pas"
    Comment pouvez vous dire que ces conditions de revenus complémentaires immobiliers ne vous concernent pas, alors même que vous déclarez un emprunt besson d'investissement locatif?

  • #11

    IKROU 109788 (vendredi, 12 avril 2013 15:35)

    François cette affaire CAHUZAC me plaît, car Pascal de l'éxécutif (volontairement ou non) a ouvert une boite de PANDOR en notre avantage les petits. Jean-Vincent et toi avez suivit sur un domaine, où je me défonces face à un monstre comme ALLIANZ, FFSA et Bercy à essayer de faire obtenir en France, un droit face aux Banques et aux Assurances à la faveur des petits. Ce droit est dans le domaine de l'Assurance-vie (pour des vieux contrats qui sont spoliés depuis surtout la crise 2008). En 2007 SARKOZY, ROYAL, BAYROU et un autre suceptible d'aller au second ont laissé des traces de promesse de transfert dans l'assurance-vie. SARKO a refusé (mais Dominique de Montreuil n'aurait pas été ainsi que Eva au second tour don pas interrogée), c'est comme ça EELV c'est tout. J'ai vu Pascal à Paris en 2011 avant son poste de Minsitre (Mais n°3 à Bruxelles de commission financière), j'ai vu aussi Jean-Vincent et Eva SAS en 2013(manif), et ils m'ont sorti qu'ils ne savaient pas ce qu'étaient un contrat d'Assurance-vie (eux en Commission finance). Comme MOSCOVICI à Asnières en 01/2011 lui un député de commission finance "Ministre à Bercy aujourd'hui". Maintenant ce qui me fait mal c'est de voir qu'en début 2011 à Paris (débat) un député de l'UMP (SAPIN devait venir il s'est planqué) m'a entendu et fait retrouver pour comprendre ce que j'ai balançé comme revendication et qu'une salle de particulier et deux professionels ont compris et approuvés. Donc je ne vous interdit pas d'avoir, des patrimoines (mobilier ou immobilier n'importe où etc...), mais pendant vos mandats (Gouvernement et Parlement) 1°) Nous écoutez-vous (moi adhérent) ? 2°) êtes-vous de notre côté les petits ? Qu'a montré ce député de l'UMP Mr Yves CENSI. Pendant la XIII Législature face à SARKOZY il n'y des traces que de députés de l'UMP qui ont essayé, pourquoi ? Le PS je le sais ne veut pas déranger Mr Bernard SPITZ(un ancien de ROCARD sous Mitterrand et ami de SAPIN), le GDR de Mr CHASSAIGNE (collaborateur à Paris) a reconnut leur connerie de prendre tous les épargnants avec un assurance-vie pour des clônes de Miss BETTANCOURT à 600 millions. Dans le 92 François, le prix du M2 (patrimoine immobilier inacessible et ailleurs aussi). Veux-tu comme ce député (3ème mandat) de l'Aveyron 1ère circon me rencontrer à Paris et prendre conscience ? Il a dit :"c'est bien une forme de spoliation (vieux contrats) et ce que vous demandez n'est pas la mer à boire sur les 1380 milliards de l'Assurance-vie" mais de la morale. Saches aussi que BERGER et LEFEBVRE (rapport) n'ont rien voulu entendre, et ne veulent pas recevoir.T'as mon identifiant de rue d'Arceuil 15ème

  • #12

    Jo (samedi, 13 avril 2013 12:43)

    Bonjour,
    Je ne comprends rien au "charabia" d'Ikrou ci-dessus ....

  • #13

    Ben (mercredi, 24 avril 2013 19:35)

    Bonjour,
    Au regard des efforts demandés aux citoyens, au peu de résultats favorables visibles de la population sur les diverses actions politiques, et de la qualification nécessaire à l'exercice de cette fonction, la question qui se pose est de savoir si les élus (principalement nationaux) sont trop bien rémunérés (en cours et à venir -retraite-) ? Rémunération leur permettant visiblement de se constituer un patrimoine ou de vivre à un niveau de vie très éloigné du conditions moyennes des citoyens (y compris de personnes aux qualifications équivalentes)
    Le salaire moyen en 2013 étant de 2420 euros brut mensuel, le salaire médian de 1675 euros et le 1% le plus élevé gagne plus de 7654 euros nets mensuels, où se situe les députés ? et est ce justifié selon vous ?

    ps : quant est il de votre souhait exprimé (et très intéressant) d'aligner les retraites des députés sur le régime commun ? (voir d’empêcher les cumuls de retraites) Y a t-il une avancée depuis l'élection de la majorité actuelle ?

  • #14

    Emmanuel (mardi, 06 août 2013 23:55)

    Bonjour François
    Cette idee de publier les patrimoines des ministres et des membres du parlement est partie du scandale Cahuzac. Mais le seul patrimoine en cause est justement celui que l'on ne connait toujours pas, i.e. celui de J. Cahuzac. La democratie a besoin que la lumiere soit faite sur cette affaire de corruption et de fraude fiscale. Elle n'a pas besoin de voyeurisme. Je ne vois bien en quoi cette mesure gadget contribuera a renforcer la confiance des citoyens en leurs elus.

  • #15

    Olivier (mardi, 20 août 2013 14:08)

    Bonjour
    Tout d'abord, une declaration de patrimoine c'est a prendre avec des pincettes, surtout tant que l'on a pas la declaration de revenus pour les annees ou vous exercez un mandat. Vous vous y essayez ce jour sur Rue89. Deja bravo pour la transparence et votre courage face aux coproratismes de TOUS les politiques qui ne devraient pas pouvoir briguer un mandat sans en faire autant.
    Apres, je reste neanmoins circonspect en regardant vos acquisitions immo. Ayant recemment achete ma residence principale, j'ai eu le plus grand mal a obtenir un pret d'une banque qui scrutait mon taux d'endettement. Vous avez reussi le tour de force d'en contracter 2 en 2 mois la meme annee (2007) tout en etant deja endette (investissment Besson). Vous connaissez le banquier? ou vous avez beneficie du taux privilegie offert aux deputes?
    Merci et bravo. Il faut continuer et aller dans ce sens.