Vandalisme à la cathédrale : "Chaque Nantaise, chaque Nantais est atteint"

Aucune cause ne saurait justifier que l'on s'attaque à un lieu de culte. La République, parce qu'elle est laïque, a pour devoir de garantir à chacun liberté de conscience et de pratique religieuse.


Je condamne avec la plus grande fermeté les actes de vandalisme commis dans la cathédrale de Nantes, et exprime aux responsables du diocèse ainsi qu'aux membres de la communauté catholique ma totale solidarité dans cette épreuve désolante.


Je sais qu'au-delà des catholiques, chaque Nantaise et chaque Nantais se sent aujourd'hui atteint par la souillure d'un monument qui fait partie de notre patrimoine commun.


Je fais confiance aux services de l'État pour que soient mis en œuvre les moyens d'investigation adaptés, afin que les coupables de ces actes lâches et stupides soient identifiés, poursuivis et traduits en justice.

François de RUGY
Député de Nantes-Orvault-Sautron