FDR intervient sur le plan d'aide à la Grèce

François de Rugy reconnaît la division de son groupe sur la question, 9 voteront pour, 6 s’abstiendront, 3 contre.
Dans l'accord signé lundi entre Alexis Tsipras et les créanciers, il regrette l’absence d’engagement sur la restructuration de la dette "Nous soutenons une proposition faite à l'origine par des économistes allemands et français qui en appellent à un parlement de l'Euro, chargé de traiter spécifiquement les questions relatives au budget, aux dettes et au déficit des états européens dans des conditions de démocratie, de transparence et de coresponsabilité à la hauteur de l'ambition européenne".