FDR L'Invité du matin sur RFI

Remaniement, propos de Cécile Duflot sur la déchéance de nationalité, réforme constitutionnelle, primaire à gauche, protection policière pour le Fn après les menaces de Daeh :  François de Rugy répond aux questions de Frédéric Rivière.

Remaniement  : "Ce remaniement doit aller vers l'élargissement dans la clarté sur le programme d'actions en matière de sécurité et de priorités écologiques.
Avec des écologistes authentiques : "C'est-à-dire des écologistes qui sont sur la priorité écologique tel l'accord qui a été conclu lors de la Conférence mondiale sur le climat à Paris et qui font preuve d'un esprit de responsabilité."

Les propos de Cécile Duflot sur la déchéance de nationalité : "Il s'agit d'une stratégie de polémiques réitérée, c'est se mettre au premier rang de l'opposition. C'est une instrumentalisation de l'histoire, c'est grave."

L'inscription de l'état d'urgence dans la constitution : "Le contrôle parlementaire et la limitation dans la durée à 4 mois (c'est nouveau) sont des garde-fous importants ; ils montrent un progrès pour l'état de droit."

Déchéance de nationalité : "La formule proposée par le gouvernement sans distinction entre nationaux et bi-nationaux est une belle avancée."

Une primaire à gauche ? "J'y suis favorable dans la mesure où cela participe au débat et qu'il s'agit d'une primaire de rassemblement et non d'exclusion."

Une protection policière pour le FN après les menaces de Daesh ? Il faut accorder une protection à tous ceux qui peuvent être mis en danger, cela fait déjà partie des fonctions de l'État."