François de Rugy au micro de Bertrand Pidance sur France Bleu Loire Océan

"J'ai préféré la cohérence sur le fond à l'obéissance à une règle sur la forme. Les idées que j'ai défendues sont plus proches de celles d'Emmanuel Macron que de celles  de Benoit Hamon. Ce dernier, au lendemain de la primaire de la gauche, n'a pris aucune initiative de dialogue. Or j'étais disponible pour discuter avec tout le monde. E.Macron m'a appelé après la Primaire pour discuter, non pas dans une logique de négociation avec les partis politiques mais dans le cadre d'une recomposition politique...E.Macron a fait évoluer ses positions sur les questions écologiques, il s'est engagé. Ceci notamment lorsqu'il a été interrogé par le WWF sur la transition énergétique, le développement des voitures propres et les changements en matière d'agriculture...Il y a également des convergences fortes sur l'Europe..."