Citoyens & entreprises

Europe & monde

Institutions européennes

mer

09

nov

2011

G20 : au-delà des paroles, quels actes ?

Séance de questions au gouvernement spéciale cet après-midi à l’Assemblée : la traditionnelle séance a été remplacée par un débat et une série d’interpellations du ministre du budget suite au récent G20.

Difficile, sur un sujet aussi vaste, de considérer que les deux minutes de question réservées à quelques députés suffisaient à faire de cet exercice un réel débat démocratique.

FDR a choisi de poser deux questions précises et concrètes au ministre, tout en lui précisant qu’il lui adressait par courrier une liste plus complète d’interrogations, portant sur tous les sujets abordés lors du G20.

>> Pour lire la question orale et consulter le courrier adressé au ministre, cliquez ici

Lire la suite 2 commentaires

mar

12

jui

2011

Poursuite de l’intervention en Lybie : “en conscience, je vote pour”

Conformément à la Constitution, l’Assemblée Nationale était appelée à se prononcer sur la poursuite de la participation française à l’intervention militaire internationale en Lybie. Tout en réaffirmant ne pas “être dupe” de la volonté du chef de l’Etat de se refaire une virginité politique après sa coupable mansuétude en faveur de Khadafi, et en posant des questions sur le rôle de l’OTAN, François de Rugy a estimé “en conscience” que l’objectif de faire chuter le dictateur lybien justifiait la poursuite de l’intervention.

>> lire son intervention

Lire la suite 0 commentaires

jeu

09

jun

2011

“Changer l’Europe” : FDR rejoint un collectif d’élus écologistes et sociaux-démocrates

Dany Cohn-Bendit, Eva Joly, Nicolas Hulot, Cécile Duflot… mais aussi Martine Aubry, Jacques Delors ou François Hollande pour les responsables politiques français. La liste est impressionnante des élus écologistes et sociaux-démocrates qui en appellent aujourd’hui à un profond changement dans la politique européenne. FDR a signé cet appel, dont le texte est accessible ici

Lire la suite 0 commentaires

mar

05

avr

2011

FDR dénonce un “déni de démocratie” lors de l’examen du projet de loi relatif à l’élection des députés européens

Mardi 5 avril 2011, François de Rugy a présenté une Motion de rejet préalable lors de l’examen du projet de loi relatif à l’élection des représentants au Parlement européen. Retrouvez son intervention ici.

Lire la suite 1 commentaires

mer

16

mar

2011

Nucléaire : FDR s’est exprimé lors du débat préalable au Conseil européen

Ce mercredi 16 mars, François de Rugy s’est exprimé sur le nucléaire lors du débat préalable au Conseil européen. Retrouvez son intervention en vidéo ici.

Lire la suite 1 commentaires

mar

07

déc

2010

La cohérence budgétaire est une nécessité en Europe : la solution n’est pas dans le repli nationaliste

La souveraineté qu’exerce le peuple à travers ses représentants a vocation à être la plus large possible. Cependant, la nécessaire transition vers un gouvernement économique européen afin d’harmoniser les politiques budgétaires des Etats-membres est inéluctable. La question de savoir comment cette procédure va s’organiser – quelles garanties pour les attributions du Parlement et la souveraineté du peuple ? – doit prévaloir sur des postures idéologiques d’arrière-garde. Le rôle des Assemblées nationales dans le vote du budget ne fait pas l’objet d’une menace immédiate, ce qui rend cette proposition de loi déposée par les députés PC et du PG inopportune : il serait plus utile de travailler dès aujourd’hui sur la manière de concilier cohérence européenne et expression démocratique.

Lire la suite 0 commentaires

mer

16

jun

2010

Europe : FDR contre la stratégie “Europe 2020” de la Commission Barroso.

Mercredi après-midi, François de Rugy s’est dit contre la stratégie Europe 2020 proposé par la Commission Barroso au Conseil de l’Union Européenne qui se réunira ce jeudi. Il estime qu’une nouvelle gouvernance économique européenne basée sur de nouvelles propositions est à définir d’urgence pour sortir du conformisme économique qui a affaibli et a rendu impuissante l’Union Européenne. >> Regarder son intervention à l’Assemblée Nationale.

Lire la suite 0 commentaires

ven

04

jun

2010

Création d’un fonds européen de stabilité : les banques spéculent et les citoyens payent les réparations

Le mardi 1er juin 2010, François de Rugy a voté contre le projet de loi de finances rectificative pour 2010 (plan de stabilisation) présenté par M. François Baroin, ministre du budget, des comptes publics et de la réforme de l’État .

Lire la suite 0 commentaires

jeu

28

jan

2010

Les services sociaux d’intérêt général : une particularité à sauvegarder

Le mardi 26 janvier 2010, François de Rugy a voté pour la proposition de loi de M. Jean-Marc AYRAULT et plusieurs de ses collègues relative à la protection des missions d’intérêt général imparties aux services sociaux et à la transposition de la directive services.

Lire la suite 0 commentaires

mar

22

déc

2009

Fruits et légumes : les producteurs européens face à la concurrence déloyale

Alors que les producteurs français de fruits et légumes enregistrent une baisse de leurs revenus dramatique, l’accord en cours de finalisation entre l’Union Européenne et le Maroc risque de fragiliser encore un marché déjà largement soumis à une concurrence déloyale.

FDR a appelé le ministre de l’agriculture à se saisir de ce dossier, et à répondre aux légitimes inquiétudes des producteurs français, et singulièrement des maraîchers nantais.

Lire la suite 1 commentaires

mar

09

jun

2009

“L’homme de la soumission ne peut prétendre incarner l’indépendance et la souveraineté de l’Europe.”

A quelques jours du sommet des chefs d’Etats et de gouvernements européens, qui ont à désigner le président de la commission, FDR intervient au cours du débat sans vote organisé à l’initiative du gouvernement. Il rappelle l’opposition résolue des écologistes à la reconduction de Jose Manuel Barroso.

Lire la suite 0 commentaires

mar

17

mar

2009

Retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN : le gouvernement veut faire taire une majorité réticente

Alors que de nombreuses voix se sont exprimées, au sein même de la droite, pour dénoncer le retour de la France dans le commandement intégré de l’OTAN, le gouvernement tente de faire taire les récalcitrants en engageant sa responsabilité. Les députés écologistes dénoncent “le choix d’un homme, le Président de la République”, qui signe “la mort symbolique du gaullisme”.

Lire la suite