jeu

27

oct

2011

L’Assemblée adopte un budget mort-né, en songeant déjà au futur plan de rigueur…

Nouvel épisode du feuilleton budgétaire et financier qui se joue à l’Assemblée.

A peine le budget 2012 est-il voté, qu’il est déjà caduc.

Et l’affaire Dexia continue de soulever des interrogations sur les procédures de contrôle des établissements bancaires auxquels l’Etat accorde ses garanties.

>> c’est à lire sur le blog de Libération

écrire commentaire

Commentaires: 0

  • loading