BIOGRAPHIE

  • 6/12/1973 : naissance à Nantes (Loire-Atlantique), fils d’un couple d’enseignants
  • Études secondaires au collège et Lycée Guist'hau de Nantes - Études supérieures à l'IEP de Paris (1995)
  • 1991-1994 : engagement militant à Génération écologie, parti de Brice Lalonde
  • 1997 : adhésion au parti des Verts  - secrétaire général adjoint du groupe Radical, citoyen et vert
  • 2001 à 2008 : alliance des Verts avec les socialistes aux municipales, Adjoint au maire (Jean-Marc Ayrault) chargé des transports  et vice-président de la communauté urbaine Nantes Métropole en charge des déplacements jusqu'en 2008
  • 2007 : élu député de Loire-Atlantique (1è circonscription), il siège de 2007 à 2012 à la commission des Finances de l'Assemblée nationale
  • 2008 à 2014 : membre du conseil municipal d’Orvault ; membre de la communauté urbaine de Nantes Métropole, président de la commission des mobilités
  • Juin 2012 : réélu député de Loire-Atlantique. Il siège à la commission de la Défense nationale et est coprésident du groupe écologiste à l'Assemblée nationale.
  • Août 2015 : quitte EELV et fonde le parti écologistes! qu'il préside.
  • 17 mai 2016 : devient Vice-président de l'Assemblée nationale
  • 19 mai 2016 : quitte avec 5 autres député-e-s le groupe écologiste et rejoint le nouveau Groupe Socialiste, Écologiste et Républicain (SER)
  • 22 janvier 2017 : se présente aux Primaires citoyennes de la gauche pour l'élection présidentielle 2017 aux côtés de 6 autres candidats. À l'issue du 1er tour, il recueille 3,88% des voix au niveau national et 18,19% sur sa circonscription de Nantes-Orvault-Sautron.
  • PUBLICATIONS :
    "À quoi peut bien servir un député écolo" ©Les Petits matins mai 2012
    "Écologie ou gauchisme il faut choisir" 
    ©Editions de l'Archipel août 2015

François de Rugy habite dans sa circonscription. Il est père de deux enfants, avec Emmanuelle Bouchaud (par ailleurs conseillère régionale Front démocrate), dont il est séparé.

Galerie images

DSC_0021
2489_55
2489_53
DERUGY111025_013
DERUGY111025_009
2489_82
2489_85
DSC_0044
FDR
FDR_OFFICIEL
IMG_7171
IMG_7111
IMG_7082
IMG_7011
IMG_6872
IMG_6870
IMG_6809
IMG_6800
IMG_6779
IMG_6736
IMG_6700
IMG_6657

SON ÉQUIPE, SES MOYENS DE FONCTIONNEMENT

L'équipe parlementaire

Les députés disposent d’un crédit affecté à la rémunération de collaborateurs. Il peut, au gré du député, être versé au profit d’un nombre de personnes variant de un à cinq. Le montant mensuel du crédit est de 9 561 € (juillet 2016). En sa qualité de Vice-président, une enveloppe budgétaire de 30% supplémentaire lui est alloué.

L'ÉQUIPE À NANTES

Françoise LE DÉAN est collaboratrice parlementaire en circonscription, en charge de la communication locale, du suivi des interventions individuelles et ce à temps complet.

Âgée de 48 ans, titulaire d’une maîtrise d’Allemand, d’un DESS de l’Institut d’Administration des Entreprises et diplômée de Sciences com’, elle a successivement travaillé en collectivité – cabinet, communication-, dans le marketing bancaire et à la promotion touristique de la métropole nantaise.

Jeanne-Marie LABBÉ est collaboratrice parlementaire à temps complet en circonscription.

EIle assure notamment le suivi d'interventions individuelles et collectives. 

 

Âgée de 27 ans, titulaire d'un Master 2 de Droit & de l'Institut d''Administration des Entreprises de Nantes, elle était chargée de mission en apprentissage au sein du pôle développement durable du Conseil régional des Pays de la Loire avant de travailler au sein de l'équipe de François de RUGY à temps complet.

Cécile BIR est collaboratrice parlementaire à temps partiel en circonscription, en charge de l’animation territoriale.

Elle assure notamment l’animation du groupe des délégué(e)s du député. 

Âgée de 45 ans, diplômée en Histoire de l’Art, elle est très impliquée dans la vie associative et politique nantaise. Devenue adjointe au maire de Nantes et conseillère communautaire à Nantes Métropole, elle travaille désormais à 2/5è de temps de travail pour FDR. 

L'ÉQUIPE PARISIENNE

En tant que Vice-président de l'Assemblée nationale, François de RUGY dispose de moyens spécifiques à l'exercice cette fonction, en l'occurrence un secrétariat personnel.

Murielle LE BACCON, 52 ans, occupe le poste de secrétaire de François de RUGY à temps complet.
Elle est titulaire d'un Master en arts plastiques de l'Université de Paris Sorbonne.

 

Ses collaborateurs/trices à l'Assemblée nationale :

David GRÉAU, 34 ans, est titulaire d'un DESS de droit de la vie politique à l'Université de Nanterre. Attaché parlementaire, il est en charge des dossiers nationaux et du suivi des travaux de la Commission défense dont François de Rugy est membre. Il assure un 4/5è de temps de travail auprès du député.

Il est, par ailleurs, adjoint à la Maire du 12è arrondissement de Paris, responsable des transports, de la voirie et des déplacements.

Les moyens de fonctionnement

Pour faire face aux dépenses liées à l’exercice de leur mandat qui ne sont pas directement prises en charge ou remboursées par l’Assemblée, les députés bénéficient d’une indemnité représentative de frais de mandat dont le montant mensuel est de 5 770 € brut.

 

Les données qui suivent ont été recalculées sur la base de l'ensemble des dépenses effectuées par François de Rugy sur son enveloppe de fonctionnement, sur la période juin 2012-mai 2014.

 

Elles permettent d'appréhender les dépenses du député de manière analytique.

 

Elles sont ventilées en moyenne mensuelle pour lisser les dépenses saisonnières ou liées à des périodes spécifiques. 


 

données mises à jour au 16/04/2014

Le site Internet de l'Assemblée nationale récapitule les moyens matériels mis à la disposition des députés pour exercer leurs fonctions (facilités de transports, informatique et téléphonie, de restauration et d'hébergement). 

Le détail en est accessible en suivant ce lien.





SES REVENUS, SON PATRIMOINE PERSONNEL

Ses revenus

L’indemnité parlementaire (qui se substitue au salaire pour les députés) comprend trois éléments : l’indemnité parlementaire de base, l’indemnité de résidence et l’indemnité de fonction.

Depuis le 1er juillet 2010, les indemnités mensuelles brutes sont les suivantes : Indemnité de base 5 514,68 € / Indemnité de résidence (3 %) 165,44 € / Indemnité de fonction (25 % du total) 1 420,03 €

> Soit brut mensuel 7 100,15 €

Sur le plan fiscal, l’indemnité parlementaire de base majorée de l’indemnité de résidence, à l’exclusion de l’indemnité de fonction, est imposée suivant les règles applicables aux traitements et salaires. Elle fait l'objet de prélèvements obligatoires liés aux assurances sociales (cotisation à la caisse de pensions : 669,75 € / contribution exceptionnelle de solidarité : 56,80 € / csg/crds : 568,01 € / cotisation au fonds de garantie de ressources : 27,57 €) 

> Soit net mensuel, 5 778,02 € .

François de Rugy n'occupe aucun autre mandat électif et ne perçoit pas par ailleurs de revenus professionnels. Sa fonction de coprésident du groupe ne lui assure aucune rémunération complémentaire.

Son patrimoine

La loi fait obligation aux ministres et aux parlementaires de remettre, en début et en fin de mandat, auprès de la Commission pour la transparence financière de la vie politique, un état complet de leur patrimoine.

 

Cette déclaration, consultable par chaque citoyen à la préfecture, n'est toutefois pas publiable.

 

Conscients de la gravité de la crise politique et morale qui secoue notre pays, les parlementaires écologistes ont choisi de rendre publiques leurs déclarations de patrimoine.

 

La déclaration de François de Rugy est donc désormais accessible à tous.