mer.

23

juin

2010

Harceler n'est pas convaincre...

Depuis plusieurs mois, les boites mail des députés sont polluées de messages, généralement générés à de multiples exemplaires - sans doute un bug informatique-, appelant à l'abrogation du PACS.
A la lecture, ça a tout l'air d'un message posté par un internaute qui a réfléchi à la question, et a choisi d'en saisir son député.
Dans les faits, c'est un message type, envoyé automatiquement à tous les parlementaires. Un procédé contestable sur la forme, comme sur le fond...

Les promoteurs de l'initiative ne s'en cachent d'ailleurs même pas : "Pas besoin d’y passer beaucoup de temps : l’e-mail est déjà écrit. Vous pouvez le personnaliser en ajoutant un objet et/ou votre propre argumentaire… ou le laisser tel quel, c’est vous qui voyez ! Il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « Envoyer » et nous nous chargeons de le faire parvenir aux députés."


Sur le fond, le texte prérédigé est un ramassis de clichés éculés et d'argumentations spécieuses destinées à convaincre les groupes sociaux les plus divers : le PACS "facilite la répudiation de la femme par l'homme" - voilà pour les féministes-, "Il est une première étape vers le « mariage » homosexuel" - voilà pour les plus réactionnaires, il "concurrence dangereusement le mariage" - contradiction avec le propos précédent, mais là, on cible les conservateurs- , il constitue une"atteinte en puissance au Droit de l’Enfant à avoir un Papa et une Maman" - voilà pour les adversaires de l'homoparentalité.


Pour ne pas perdre de temps à répondre individuellement à ces messages, FDR précise une bonne fois pour toutes "son attachement à une réforme courageuse menée par la majorité de la gauche et de l'écologie sous Lionel Jospin, et son souhait de voir progresser, dans l'avenir, l'égalité des droits entres tous et toutes, quels que soient les choix de vie ou l'orientation sexuelle des ciotyen-ne-s".

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    collectif dure a queer (vendredi, 25 juin 2010 11:59)

    mouais ... nous aurions bien aimé toutefois que guigou et jospin ne s'opoposent pas à l'idée du mariage et de l'homoparentalité en 1999, et qu'une fois dans l'opposition en font une vertu...