mar.

19

avril

2011

Quels moyens pour lutter contre l'exclusion ?

M. François de Rugy interroge Mme la ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur les difficultés rencontrées par le secteur de la lutte contre l'exclusion. La situation économique et sociale en France est alarmante, et le nombre de personnes en situation d'exclusion et de précarité, pris en charge par les centres d'accueil et d'hébergement ne cesse d'augmenter. À l'occasion de la fin de la période de trêve hivernale des milliers de français vont se retrouver à la rue. Parallèlement, on assiste depuis trois ans à une diminution régulière des crédits alloués au secteur de la lutte contre l'exclusion, ainsi pour l'année 2011 la baisse des crédits s'élèvera à près de 3 %. Cette coupe budgétaire remet gravement en cause le fonctionnement des structures d'accueil et d'hébergement et l'accompagnement social et professionnel des publics en situation de précarité et d'abandon. La République ne peut laisser des citoyens sur le bord du chemin, elle doit donner les moyens aux associations de répondre convenablement aux besoins de ces populations fragiles. Les associations demandent un moratoire sur la restructuration de l'offre actuelle qui remet gravement en cause le travail remarquable des acteurs de la lutte contre l'exclusion et la précarité. Du fait du manque de moyens dont il dispose, le secteur associatif est régulièrement dans l'obligation de réduire au strict minimum ses pratiques professionnelles au détriment des nombreux besoins. C'est pourquoi il lui demande les orientations budgétaires qu'elle compte prendre afin de permettre à l'ensemble des acteurs de ce secteur de faire correctement leur travail et aux populations en situation de précarité et d'exclusion d'avoir une chance de réintégrer la société.

Télécharger la question écrite
Question publiée au JO le : 19/04/2011 page : 3828
Date de changement d'attribution : 03/05/2011
105796.pdf
Document Adobe Acrobat 40.9 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 0