mar

03

fév

2009

Pour la pérennisation des Emplois et Auxiliaires de Vie Scolaire (EVS/AVS)

Ils/elles sont 700 en Loire-Atlantique, plus de 40 000 en France, ils/elles accompagnent dans les classes des écoles les élèves handicapés mais aussi assistent les directeurs… Ils/elles ce sont les emplois de vie scolaire et les auxiliaires de vie scolaire (EVS/AVS). Ces personnes sont embauchées par l’Education Nationale par le biais de contrats aidés. En place depuis 2006, leur existence est aujourd’hui menacée, et les EVS/AVS se trouvent privés de perspective d’avenir.

François de Rugy avait déjà soulevé ce problème à l’occasion d’une question orale sans débat en juin 2008. Malgré une réponse rassurante à cette époque, le devenir des EVS/AVS reste trouble. Aujourd’hui il s’adresse une nouvelle fois au Ministre de l’Education Nationale à travers une question écrite.

M. François de Rugy alerte M. le ministre de l’éducation nationale sur le sort des Emplois de Vie Scolaire (EVS) et Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) recrutés dans le cadre de contrats d’accompagnement dans l’emploi (CAE) et de contrats d’avenir (CAV). Créés en 2006 dans le cadre du plan de cohésion sociale, les EVS/AVS accomplissent une mission d’accompagnement des élèves (notamment les élèves handicapés) et d’aide aux tâches administratives (notamment les directeurs d’école). Les 700 EVS / AVS de Loire-Atlantique seront remerciés au 30 juin 2009 alors même que leur utilité et leurs compétences sont reconnues par l’ensemble de la communauté éducative (parents, enseignants, associations…). De plus, des EVS/AVS de sa circonscription l’ont alerté sur le désengagement de l’Etat en matière d’accompagnement et de formation pour permettre à ces personnes de se projeter dans un autre emploi. C’est pourquoi M. François de Rugy demande à M. le ministre ce qu’il compte faire pour garantir un avenir à ces personnes désormais compétentes et qualifiées risquant de redevenir précaires et s’il envisage de créer un véritable statut pour ces métiers d’accompagnant à la personne en milieu scolaire permettant aux EVS/AVS de conserver leur poste.