lun

04

jan

2010

RASED : l’inquiétude demeure

François de Rugy a alerté le ministre de l’éducation nationale sur les inquiétudes persistantes de la communauté éducative concernant l’aide spécialisée dispensée par les RASED.

La suppression de 1500 postes, qui s’ajoute aux 1500 “sédentarisations” anarchiques réalisées lors des dernières rentrées se double aujourd’hui d’un risque de voir supprimée purement et simplement l’aide spécialisée : alors que 300 enseignants partaient, en moyenne annuelle en stage d’aide rééducative, les dernières données disponibles indiquent 36 départs en stage pour cette année !

La mise en place de l’aide individualisée se fait donc au détriment de dispositifs qui ont fait la preuve de leur efficacité, notamment en matière de suivi des jeunes les plus en difficultés.

Alors qu’une récente étude met en lumière la complémentarité des deux dispositifs, FDR demande au gouvernement de mener, sur la question, “une évaluation concrète et sincère”.

écrire commentaire

0 Commentaires

  • loading