mer

24

fév

2010

Suicide d’un mineur détenu à l’EPM d’Orvault

COMMUNIQUE DE FRANCOIS DE RUGY

” Je suis sollicité par la presse pour réagir à l’annonce du suicide d’un jeune en détention à l’Etablissement pour mineurs d’Orvault.

J’avais, il y a quelques mois, appelé l’attention du gouvernement, à l’Assemblée Nationale, sur les conditions de détention des jeunes.

J’indiquais notamment que “se posait la question de la prise en charge psychologique et psychiatrique d’une population de mineurs en rupture profonde avec leur milieu familial, le système éducatif et la société“.


Le drame de ce matin renvoie chacun à sa conscience, et à la difficulté de traiter la délinquance des mineurs, qui ne peut se résumer aux propos à l’emporte-pièce trop souvent entendus dans le débat politique.


La question du suicide en prison est malheureusement récurrente : ce tragique événement nous rappelle que, même avec un taux d’encadrement supérieur aux prisons classiques, et des conditions de détention adaptées, un EPM demeure un univers carcéral.


En ce moment de deuil, pour la famille du jeune détenu, ses compagnons de détention, comme pour les personnels de l’établissement que je sais profondément atteints par ce drame, je ne souhaite pas faire d’autre commentaire . ”

écrire commentaire

Commentaires: 0

  • loading