Une tentative d'intimidation pathétique et inutile

Ce matin, à l'aube, une quinzaine de manifestants s'est rassemblée devant mon domicile familial. Munis de sifflets et de cornes de brume, ils ont vociféré bruyamment et hurlé des slogans défavorables au mariage pour tous. Cette tentative d'intimidation n'est pas simplement pathétique et inutile : elle s'inscrit dans un climat de radicalisation et d'hystérisation du débat. 

>> lire la suite


Je ne peux que constater et déplorer que des gens qui prétendent défendre leur attachement aux valeurs familiales s'en prennent ainsi à la tranquillité de ma famille et de mes enfants dont la vie quotidienne ne devrait pas être impactée par les choix politiques qui sont les miens, dans le cadre de ma vie publique. Il en est de même pour mes voisins qui n'ont pas à subir les conséquences de mon mandat politique.

 

Je remercie toutes celles et tous ceux qui ont exprimé leur solidarité, qu'il s'agisse de citoyen-ne-s anonymes, de responsables de ma formation politique EELV, de collègues du Parti Socialiste ou - plus rares - d'élu-e-s de l'UDI ou de l'UMP (je pense notamment à Chantal Jouanno ou à Valérie Pécresse). 

 

Cette intrusion dans ma vie familiale est d'autant plus insupportable que j'ai toujours accepté de débattre et de rencontrer, toutes les personnes, et toutes les associations opposées à loi ouvrant le mariage aux couples homosexuels, chaque fois que celles-ci m'en ont fait la demande. 

 

J'ai toujours été très attaché au droit de manifester, qui doit toujours s'exercer dans le respect des personnes et de la sécurité publique. A de multiples reprises, y compris dans le cadre de combats que je partage, comme la lutte contre le projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes, j'ai condamné sans ambigüité les violences à l'égard des biens ou des personnes, et les tentatives d'intimidation envers  des élus. 

 

Après des mois de débats dans la société, dans les médias, des dizaines d'heures d'auditions dans les commissions parlementaires compétentes, plus de 150 heures de débats en séance plénière à l'Assemblée nationale puis au Sénat, la loi ouvrant le mariage à tous, qui n'enlève de droits à personne et ne fait que tenir la promesse républicaine de la liberté, de l'égalité et de la fraternité, viendra en discussion en seconde lecture la semaine prochaine à l'Assemblée nationale. 

 

Chacun perçoit la radicalisation croissante et dangereuse d'une frange des opposants, et l'incapacité d'une partie de la droite parlementaire de contenir un mouvement que certains des siens ont nourri de déclarations excessives pendant des semaines. La République n'a rien à gagner à ce que le processus législatif traine en longueur. Tous les arguments ont été échangés, tous les points de vue ont pu s'exprimer, et il revient désormais à l'Assemblée nationale de trancher. 

 

Dès la semaine prochaine, je participerai à ces débats et voterai un engagement que j'ai pris lors de la campagne législative, en pensant, au-delà des vociférations de quelques-uns, à ces familles homoparentales qui seront enfin reconnues par la loi, à ces femmes et à ces hommes anonymes qui, dans quelques mois, concrétiseront leur projet de mariage dans la sérénité.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 40
  • #1

    Charp (samedi, 13 avril 2013 16:50)

    Pourquoi ne pas donner la parole aux citoyens avec un référendum sur le sujet ? après tout nous sommes en démocratie, le pouvoir revient au peuple souverain.
    Ceci concernait également la loi sur l'emploi ... on voit ce que l'assemblée en a fait. Après un tel massacre de nos libertés, il ne faut pas s'étonner de la radicalisation des contestations !

  • #2

    patrick_91 (samedi, 13 avril 2013 17:19)

    Bonjour,

    Certes une manifestation bruyante, mais le non débat à l'assemblée , le fait que tous les parlementaires de la Majorité vont voter ces textes comme des godillots c'est a dire sdevient inacceptable et provoque l'opinion publique.

  • #3

    Patrick_91 (samedi, 13 avril 2013)

    Il faut dire que ce gouvernement multiplie les maladresses et a été élu sur un malentendu qui a été mis a jour enfin au bout de ces 11 premiers mois .
    Il devient urgent de redemander au peuple son avis ... sagissant du mariage pour tous , a la limite pourquoi pas .. mais sans adoption ni autre stupidité a venir.

    C'est pour cela que vous avez du monde sous vos fenêtres pour s'assurer de votre écoute ..

    Reprenons nous , ces sujets sont certes a l'odre du jour, mais pourquoi se précipiter alors qu'il y a des sujets autrement plus urgents a mettre sur la table ...
    L'assemblée n'a pas a subir les caprice d'un monarque indécis et peu compétent, occupez vous du pays nous vous en serons gré ..

  • #4

    Thierry C (samedi, 13 avril 2013 17:28)

    Bravo. 2000 ans de mariage impossibles pour les gays. Allez zou a nous 2000 ans de mariage. Salut les grincheux.

  • #5

    Robert (samedi, 13 avril 2013 17:36)

    Mais arrêter la mauvaise fois, les parlementaires ont été élus majoritairement avec un programme qui était ouvertement pour ce droit. La tyrannie de la minorité bruyante ça suffit. Que chacun s'occupe de ses affaires, de sa familles et de sa vie privée et ça ira beaucoup mieux.

  • #6

    martin (samedi, 13 avril 2013 17:43)

    Pourquoi pas un referendum? Parce que vous qui croyez être pour la voix du peuple (je parle de vous, les anti à peu près tout et surtout ce qui dérange votre morale qui voudrait passer pour une vérité absolue et dogmatique), seriez déçus par le résultat qui vous rendrait minoritaire...
    En manifestant de façon aussi violente et dans l'irrespect total des lois de notre pays, vous piétinez la démocratie que vous revendiquez par ailleurs comme un droit, mais c'est plus de devoir dont il s'agit. Pour ce qui est de la précipitation, cela faisait partie du programme d'un candidat élu démocratiquement (contrairement aux élections UMP récentes, il n'y a pas eu de triche...). Donc, cela n'a rien de précipité et n'en déplaise aux grincheux, il y a eu un large débat dans la société civile depuis de nombreux mois. Ce que vous n'acceptez pas en démocratie, c'est que si le résultat ne vous convient pas, vous pensez nécessaire de continuer à le contester, quitte à vous radicaliser, cette démarche est anti démocratique.

  • #7

    Arkthus (samedi, 13 avril 2013 17:45)

    Charp > Si on avait fait un référendum sur la peine de mort, ça ne serait pas passé, si on avait fait un référendum sur l'avortement, ça ne serait pas passé, si on avait fait un référendum sur le droit de vote des femmes, ça ne serait pas passé.

    Le référendum sur une question qui ne concerne qu'une partie de la population, c'est demander à tous de décider de la vie que doivent mener certains, c'est juste immoral !

    Quant à votre camp, la droite qui réclame un référendum alors qu'elle-même a fait totalement fi du NON pour le traité de Lisbonne, alors c'est peu l'hôpital qui se moque de la charité. Enfin, la même droite demande d'écouter la rue alors que Sarkozy lui-même déclarait que ce n'est pas la rue qui gouverne.

    La réalité c'est que la droite n'a aucune limite pour avoir le pouvoir, ils refusent leur défaite de l'année dernière et font tout pour barrer la route au gouvernement (il suffit de voir le Conseil Constitutionnel qui n'arrête pas de tout rejeter), et s'ils doivent déclencher une guerre civile pour que le gouvernement finisse par tomber, ils le feront, ce n'est plus de la démocratie !!!

    Bref, tout mon respect à M. De Rugy, les anti-mariage usent de méthodes honteuses, en essayant de nous faire passer pour des dictateurs, des totalitaires et des pervers, mais nous n'avons jamais cherché à passer les barrages de police, nous n'avons jamais utilisé nos enfants comme bouclier face aux CRS, nous n'avons jamais été ennuyer les parlementaires à leur domicile, et nous n'avons jamais cherché à décider la vie des autres à leur place !

  • #8

    Charp (samedi, 13 avril 2013 17:48)

    Je dirais plutôt que chacun s'occupe de la vie publique et politique plutôt que de laisser ça à des "professionnels" qui ne vivent pas dans le même monde que nous !
    Je suis entièrement d'accord avec Robert : "La tyrannie de la minorité bruyante ça suffit" si la minorité en question est celle des dirigeants des grands médias et leurs amis !!
    Pour ce qui est de la démocratie, demandez-vous si vous avez vraiment le choix lors d'une élection. Entre peste et choléra, lequel choisir ? je passe.

  • #9

    Charp (samedi, 13 avril 2013 17:54)

    Arkthus > Est-ce mieux de demander à certains de décider de la vie de tous ? Nous n'avons visiblement pas la même définition de démocratie !
    « Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas
    de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État
    démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple
    ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. » Abbé SIEYÈS, discours du 7 septembre 1789.

  • #10

    Lys (samedi, 13 avril 2013 17:58)

    Permettez moi de vous retranscrire un échange que j'ai eu avec une manifestante contre le mariage pour tous, aujourd'hui même :

    ""Vous ne valez pas mieux que les gens qui manifestaient contre les mariages mixtes et le droit de vote des femmes au siècle dernier!

    -Mais Mademoiselle, les choses ont évolué depuis!"

    ...

    "Les choses ont évolué depuis" : CQFD

    Le jour où les enfants gays de ces opposants au mariage pour tous voudront se marier, ils seront bien contents que les choses aient évolué en dépit de l'obscurantisme de leurs parents.

  • #11

    martin (samedi, 13 avril 2013 18:00)

    @Charp: Pensez que les médias sont de gauche, c'est ne pas écouter ou être en incapacité totale de comprendre ce que les médias clament depuis des mois. La majorité des médias en France est de droite, c'est un fait établi et vérifiable tous les jours...
    Pour le vote, entre peste et Cholera, je pense que vous vous égarez ou que votre vision extrême vous empêche de voir la réalité en face.

  • #12

    tellinestory (samedi, 13 avril 2013 18:09)

    Je pense ce que ceux qui se plaignent du non-débat à l'Assemblée Nationale ne se sont pas farcis, comme je l'ai fait, la retransmission sur direct AN. La stupidité de la plupart des amendements UMP, les effarantes envolées lyriques de parlementaires enivrés de rhétorique ( Ah, les explication psychologic-futuristes de Dhuicq) leur entêtement à scander PMA/GPA qui ne sont toujours pas dans le texte... S'il n'y a pas eu de débat, c'est que la Droite ne s'est donné les moyens que de l'embouteillage et de la logorrhée. Et c'est signé une quinqua hétéro mère de famille.

  • #13

    Charp (samedi, 13 avril 2013 18:14)

    @Martin : les médias sont là pour donner l'information, ils n'ont pas à l’interpréter pour le peuple. Médiapart nous a donné de beaux exemples du vrai journalisme.
    Pourquoi pensez-vous que je suis de droite ? croyez vous qu'il faille absolument ranger les gens dans un camp, une catégorie ?

  • #14

    martin (samedi, 13 avril 2013 18:29)

    @Charp: les gens comme vous passent leur temps à cataloguer les autres (cf vos posts ici même)... Les médias, le peuple, vous parlez d'abstraction et vous ne savez clairement pas ce que le peuple représente... c'est juste navrant. À propos de Mediapart, quand on a comme actionnaires (parmi d'autres) Publicis (via sont PDG) ou Free (via son PDG), on ne peut pas parler de presse indépendante et de vrai journalisme (qu'est ce que le vrai journalisme d'ailleurs?).

  • #15

    Arkthus (samedi, 13 avril 2013 18:32)

    Charp : Vous me parlez d'un gouvernement élu, moi je vous parle d'un peuple. Une partie du peuple qui décide la vie d'une autre, non c'est immoral, alors qu'un gouvernement il est élu par le peuple pour ça, c'est donc normal.
    Moi j'ai pas élu la Manif Pour Tous pour qu'ils décident de ma vie il me semble.

  • #16

    Alexandre (samedi, 13 avril 2013 18:38)

    Aux opposants : arrêtez avec vos arguments bidons. Ce n'est pas parce qu'une petite partie de la société fait beaucoup de bruit à ce sujet que cette loi divise le pays et qu'elle fait polémique. Les Français ont voté pour un candidat qui ne leur a jamais caché son projet d'ouvrir le mariage aux couples homos ET aucun sondage n'a donné les opposants au mariage pour tous majoritaires dans ce pays (plus de 60% des Français y sont favorables - malgré vos lectures fallacieuses et vos mensonges à ce sujet). Donc stop, ravalez votre haine, soufflez un coup, laissez-vous et laissez-nous respirer et arrêtez de brailler en évoquant un défaut de démocratie.

  • #17

    Charp (samedi, 13 avril 2013 18:42)

    @Martin :
    "vous qui croyez être pour la voix du peuple (je parle de vous, les anti"
    "votre vision extrême vous empêche"
    C'est moi qui catalogue ?? où ?
    "Quant à votre camp, la droite" j'avoue, là c'est Robert


    Si je suis l'actualité de M. De Rugy c'est parce que son courage politique me plait. Notamment depuis la demande de baisse des salaires des députés (rejeté par ces derniers .. étranges !). Je suis également l'aventure d'EELV depuis sa création (à laquelle j'ai participé). Je suis également convaincu qu'un référendum sur ce sujet rencontrerai une large majorité de "pour", et c'est justement pour cela qu'il faut en faire un ! Pour montrer à tous que la France est encore un pays de tolérance !

    Vous avez gagné,j'arrête là, une fois de plus le débat s'enlise dans une guerre de tranchée où l'on doit choisir un camp et y mourir.

  • #18

    Cyrille Hanappe (samedi, 13 avril 2013 19:10)

    Bravo Mr de Rugy,
    Les opposants oublient que le mariage pour tous figurait clairement dans le programme de Mr Hollande et qu'il a été élu pour cela.
    Ne leur en déplaise.
    Cordialement
    Cyrille Hanappe

  • #19

    Michele VIGNE (samedi, 13 avril 2013 19:14)

    Lamentable attitude qui ne prouve que l'incivisme de ces réac . Soutien amical

  • #20

    Pascal Pichon (samedi, 13 avril 2013 19:28)

    Rien ne peut justifier un tel comportement, et le débat démocratique au sein d' assemblées dont les élus sont les représentants du peuple est légitime, bien au-delà de cette frange hystérique.
    Tout mon soutien pour la suite, ne lâche rien.

  • #21

    Romain (samedi, 13 avril 2013 19:31)

    @ Charp et autres...
    On ne fait pas de référendum pour décider d'accorder ou pas des droits à une minorité !
    Le mouvement anti mariage pour tous est essentiellement motivé par des raisons religieuses et traditionalistes... Leur revendications ne sont pas acceptables dans une république laïc !

  • #22

    SatolasD (samedi, 13 avril 2013 19:48)

    Militant UDI, je ne peux qu'être désolé de tant de haine dans ce pays, et que cette haine soit jusqu'à pourrir la vie des personnes dans leurs cadres privés qui n'a rien à voir.
    Merci de continuer votre travail, et de ne pas vous faire perturber par des agitateurs imbéciles.

  • #23

    Alexis (samedi, 13 avril 2013 21:49)

    @Patrick_91, je cite : "Il faut dire que ce gouvernement multiplie les maladresses et a été élu sur un malentendu qui a été mis a jour enfin au bout de ces 11 premiers mois": rhétorique hélas bien connue selon laquelle la droite doit naturellement héritée du pouvoir et que la gauche au pouvoir ne peut qu'être usurpatrice ". Cela s'appelle un déni de démocratie qui se transforme en comportements factieux, c'est à dire "Qui exerce ou tente d'exercer contre un gouvernement légalement établi une action violente visant à provoquer des troubles". Souhaitons que la droite reste démocratique dans les faits : A écouter Boutin, Jacob et quelques autres, la vigilance est de mise.

  • #24

    François (dimanche, 14 avril 2013 09:32)

    Je ne sais pas ce qui est le plus pathétique : l'action débile des manifestants ou la personne ecrivant de multiples messages avec la même adresse IP...

  • #25

    christian (dimanche, 14 avril 2013 09:52)

    Bonjour

    militant de la lmpt, je suis surpris de voir que nos actions actions on toujours ete discredite mais quand elle restait dans un cadre bisounours.

    La memoire des uns est courte... Souvenez vous des actions matinales des collectifs jeudi noir, sauvons les riches..... Tres souvent avec le soutient des personnes qui les hurlent aujourd hui contre notre radicalisation

    souvenez vous des peopos de mme batho lors des nanifs quand elle etait a la tete de la fidl...
    Des manifs soutenues par vous et qui se terminait par des rues sacages


    a ce jour aucune degradation n a eu lieu lors des manifs lmpt ou autres...aucune violence physique... Meme contre les contres nanifestants... Du bruit, des slogans ok mais rien de graves

    sur les reseaux sociaux, on trouve des derapages dans les deux camps.

    Le gvt, les pro ont toujours reduits nos actions contre les lgbt.... Et cela est facteur de radocalisation car faux

    oui nous pensons que ce texte ouvre une boite de pandorre car pas borne.

  • #26

    lcolmant (dimanche, 14 avril 2013 11:22)

    Si on devait passer par le référendum à chaque loi on n'aurait pas besoin. De députés ni de sénateurs. Ils sont notre représentation, la représentation du peuple. Il est temps en effet que cette loi sOIT votée. Tout à été dit à ce sujet. Et ne fait changer personne d'avis. On est en train de sombrer dans le terrorisme :cassage de gueule, intimidations en tout genre. Finissons en avant nous ayons des morts à déplorer

  • #27

    jaafareddine (dimanche, 14 avril 2013)

    La loi sera votée, des mariages vont être célébrés, des enfants vont êtres nés, adoptés... et les anti-mariages pourront toujours manifester pacifiquement... mais la justice fera son travail pour punir toute dérive, notamment celle de s'immiscer dans la vie des gens... l'ignorance bruyante est insupportable.. s'acharner contre des députées, des intellectuels, des journalistes pro-mariage est devenu nauséabond, inacceptable.... Et user de la violence pour intimider une loi instaurant l'égalité citoyenne, est une ultime tentative mesquine, désespérée..

    La religion n'a pas sa place dans ce débat, et le peuple ne décide pas de tout.. surtout pas des sorts des droits civiques! l'histoire peut en être témoin..

    Mais la caravane de l'histoire avance, et les chiens sur la route continueront à aboyer jusqu'à devenir inaudibles!

    Tout mon soutien M DE RUGY!

  • #28

    Mouqueron Martial (dimanche, 14 avril 2013 14:54)

    Je suis de tout coeur avec vous et avec la majorité au gouvernement, les promesses sont faites pour être tenues et celle - ci n'est pas la moins belle. Le peuple s'est déjà prononcé sur le sujet l'an passé par le biais de l'élection présidentielle.Il y en a marre des minorités braillardes et fascisantes qui veulent empêcher toute réforme progressiste dans ce pays par la violence,la haine et l'intimidation. Ils feraient mieux de se mobiliser pour les vraies causes, mais défendre les pauvres et les étrangers par exemple, c'est trop leur demander, ils auraient trop peur de se salir les mains et leurs foulards Hermès. Bravo à vous ! Fier d'être de gauche et écologiste ! Tenez bon, courage à vous et à votre famille.

  • #29

    Fabien (dimanche, 14 avril 2013 22:27)

    Pour sharp
    On peut aussi supprimer les élections, ce serait tellement plus simple.

  • #30

    Klaus Fuchs (dimanche, 14 avril 2013 22:57)

    Cette même tentative d'intimidation par une horde fanatisée a eu lieu samdi fin d'après-midi devant le domicile familial de Michèle Delaunay. Cette nouvelle alliance d'extrême droite, cathos fanatisés et umpistes n'a plus de lien avec la République et ses institutions. Remarque en marge de cela: on n'a entendu aucune distanciation de Juppé ou de Mgr Ricard...

  • #31

    sandeman (lundi, 15 avril 2013 00:44)

    Dans quelques siècles, les manuels d'histoire mentionneront la date d'aujourd'hui comme étant celle où l'avilissement satanique et le déclin non pas d'une civilisation mais de l'humanité entière aura commencé, et cela suite à une volonté politique démoniaque : replonger l'humanité dans son ancienne perversion sexuelle polymorphe. C'est ce que Muray avait déjà découvert il y a quelques années. Pas étonnant que sa mort fut passée sous silence. A ce titre, ce président mérite une condamnation à vie au tribunal pénal international. A partir de ce jour et en vertu de la loi du prarabdha karma il est maudit, lui et ses proches, pour 7 générations (comme pour les Kennedy, les Chirac... etc). Ainsi que tous ceux qui ont - de près ou de loin - soutenu cet ignoble projet.

  • #32

    sandeman (lundi, 15 avril 2013 17:29)

    L’égalitarisme socialiste n’est pas une utopie, c’est une arme de destruction massive des familles, car l’ennemi des socialistes, c’est un tissu solide et dense de familles indépendantes financièrement d’abord, donc moralement et intellectuellement ensuite ; car aucune pensée libre ne peut vivre et se développer sans indépendance financière. La destruction de la liberté vraie commence par là. Et la liberté vraie est l’ennemi héréditaire du socialisme.

    Alors le socialisme offre au peuple lobotomisé, ruiné, individualisé à mort, des fausses libertés en échange de la vraie liberté confisquée. La liberté sexuelle est l’une des principales fausses libertés de substitution à la vraie liberté. Pour se faire une idée de ce que vaut cette fausse liberté, il faut lire en détail les études médicales disponibles. On en trouve tant qu’on veut sur le web, avec images terribles (photos prises à l’hôpital) et même parfois vidéos... Des structures de surveillance médicale des MST existent et travaillent on ne peut plus sérieusement. Leurs constats sont rien moins que réjouissants...

    syphilis - gonococcies - lymphogranulomatose vénérienne - gangrène de Fourniers - hépatite B - chlamydiae se soldant souvent par un cancer cervical - herpès génital - phtiriases - vaginalisme (à ne pas confondre avec les banales vaginites) - Et pour terminer, le VIH coresponsable des tuberculoses revenues en force et multirésistantes aux antibiotiques.

    Voyez l’hypocrisie, volontairement occultée par les médias, qui n’en ont parlé qu’une fois, à regret, entre deux matinales : Marisole Touraine a refusé de lever l’interdiction des dons du sang par les homos déclarés, bien évidemment, parce que le corps médical l’a informée dans la coulisse... informée de la Bérézina sanitaire annoncée, lui a exposé que la communauté homosexuelle concentre les trois quarts des cas de maladies terribles. (frédélas)

  • #33

    Fabien (lundi, 15 avril 2013 17:43)

    En effet on pourrait se passer d'élection : http://goo.gl/b9abm

  • #34

    martin (mercredi, 17 avril 2013 12:12)

    Ayant laissé passer quelques jours, je reviens lire la suite de cette discussion, et je suis navré par tant d'obscurantisme et de haine déversée comme si cette prise de position révélait le vrai visage de l'intolérance... Je ne suis pas fier d'être Français ici et maintenant (et c'est bien la première fois de ma vie) en lisant les derniers posts nauséabonds. Les homos seraient donc les vecteurs de toutes les maladies sexuellement transmissibles? En 2013, lire cela sur un blog, c'est juste sidérant. Je pense que la personne qui a écrit cela devrait donner son vrai nom (allez, un peu de courage, vous allez y arriver!) que nous puissions porter plainte contre elle et tant qu'à faire, contre celles qui menacent ouvertement des individus au motifs qu'ils ne pensent pas de la même façon ou voient la société autrement...

  • #35

    sandeman (mercredi, 17 avril 2013)


    Martin, je ne vais pas commenter ton message, il est absurde et tu t'en rends même pas compte. Cependant, le langage de la science ne ment pas et un médecin ou un ingénieur en biochimie nucléaire se fout bien de savoir s'il y a discrimination ou pas dans ce qu'il observe sous son microscope. Ecoute plutôt les scientifiques et moins les politiques, autrement tu vas encore souvent tomber en bas de ta chaise. C'est pas l'égalité qui va te libérer mais la connaissance, qu'elle te plaise ou non. En France, ça fait 33 ans que les homos sont interdits de don de sang. O mon Dieu, quelle inégalité, j'en suis toute retournée.
    INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE
    BULLETIN EPIDEMIOLOGIQUE HEBDOMADAIRE
    Ajournement du don de sang des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes : impact sur le risque de transmission du VIH en France entre 2008 et 2010

    http://www.invs.sante.fr/Publications-et-outils/BEH-Bulletin-epidemiologique-hebdomadaire/Derniers-numeros-et-archives/Archives/2012/BEH-n-39-40-2012

    ETABLISSEMENT FRANCAIS DU SANG
    Pourquoi les rapports sexuels entre homme sont une contre-indication au don de sang :

    http://www.dondusang.net/rewrite/article/4271/les-dons-de-sang/les-contre-indications-au-don-du-sang/pourquoi-les-rapports-sexuels-entre-hommes-sont-une-contre-indication-au-don-de-sang.htm?idRubrique=980

    Ici, en 2004, réapparition d'une maladie quasi éradiquée chez les homos : la terrible lymphogranulomatose vénérienne rectale (LGV) dite gangrène de Fourniers. Tous les cas concernent des homosexuels et, pour ceux pour lesquels on a pu recueillir le statut virologique, principalement séropositifs. Et là, c'est pas moi qui le dit mais ACT-UP !

    http://www.actupparis.org/spip.php?article2118

    AGENCE NATIONALE DE RECHERCHES SUR LE SIDA ET LES HEPATITES VIRALES

    http://www.previh-anrs.fr/spip.php?article53

  • #36

    Jullio (jeudi, 02 mai 2013 12:58)

    Que pensez-vous de la position des sénateurs EELV qui ont voté l'amnistie des casseurs? Et qui demandent aux députés EELV de faire pareil? 2 poids 2 mesures?
    Egalité pour tous sauf pour les enfants à avoir un père et une mère et sauf pour les casseurs. C'est la république exemplaire du clientélisme, non?

  • #37

    JOSSIC (mercredi, 15 mai 2013 10:17)

    oui Monsieur de RUGY : présentez-vous aux prochaines élections municipales à NANTES : l'électorat breton vous attend avec impatience pour arrêter la destruction de notre identité par les PdL !

  • #38

    COUSINDERUGY Lerouge (vendredi, 04 octobre 2013 03:06)

    PETITE LECON A MME DUFLOT La vérité par Zemmour (un des rares journalistes français honnêtes) : "Le problème des roms ! Je vous rappelle que la Roumanie et la Bulgarie ne sont pas à Schengen, et devraient l’être en janvier 2014 si la France ne fait rien. Ils sont dans l’Europe, donc ils ont la liberté de circulation, mais ils n’ont pas la liberté d’installation s’ils n’ont pas de contrat de travail, or ils n’ont pas de contrat de travail puisqu’ils ne travaillent pas. Donc ils n’ont rien à faire ici, donc ce sont des clandestins, ils doivent repartir chez eux, ils doivent être ramenés chez eux."
    Eric ZEMMOUR
    Cela dit,est-ce que Madame veut bien héberger un Rom chez elle ? Madame est si bonne.

  • #39

    ARISTOLAHONTE (vendredi, 04 octobre 2013 03:10)

    GRAND HYPOCRITE F DE RUGY ! Vert dehors et rouge dedans. les valeurs de l'écologie ne vous appartiennent pas. La preuve, vous défendez le maïs bio mais le bébé bio, le mariage bio, non ?

  • #40

    FAUX-CUL (vendredi, 04 octobre 2013 03:16)

    YA T IL PLUS FAUX CUL QU'UN VERT ECOLO ? Vous n'avez ni coeur ni conviction ni conscience mais vous êtes prêt à tout pour le pouvoir. UMPSécolo, vous êtes foutus, le peuple ne veut plus de vous.